Association Santé sidi el houari

Une école de la citoyenneté

les Assises Sciences-Sociétés

Article par sdh dans Actualité

Le président de l’association Santé Sidi El Houari, Dr. Kamel Bereksi a participé aux premières assises Sciences et Société qui se sont tenues, sous le thème « Partageons nos savoirs et nos pratiques » à l’Université Paul Valéry de Montpellier du 3 au 5 juillet 2017.

Elles ont été portées par l’Alliance pour les sciences sociales (ALISS) et la Maison des Sciences Humaines (MSH) et coorganisées par plus de 20 organismes de recherche et d’enseignement et soutenues par une quinzaine d’entités économiques ou publiques.

le concept essentiel qui a fondé ces assises, c’est que le partage des savoirs, des savoirs faire et des savoirs être est un moteur du développement et que le cloison est source de nuisance et de stagnation.

Selon les organisateurs, les assises avaient pour objectif de démontrer la richesse et le potentiel des interactions sciences-sociétés. effectivement; de l’environnement a la santé, de l’aménagement du territoire aux problématiques de développement dans le sud, de l’économie marchande a l’innovation sociale, de l’éducation au numérique, des arts a l’histoire et aux patrimoines, les citoyens interagissent de plus en plus avec le monde des sciences et des techniques, et réciproquement. ces interactions se manifestent sous des formes très variées : expertises, élaborations de normes, médiation/formation, défrichage de nouveaux terrains, inventaire et construction de bases de données, enquêtes lors de controverses scientifiques, recherche-action participative, etc. elles contribuent tout a la fois a l’innovation, au progrès social et au développement de nos territoires. les savoirs acquièrent de ce fait une valeur économique tout autant que sociale et politique – citoyenne et démocratique -, une valeur critique également comme exercice de la curiosité et de mise en doute.

Cinq grands axes ont été retenus :

  1. Construire des espaces de coopération.
  2. Renforcer les capacités de recherche-action de l’ensemble de la société.
  3. Faire de la connaissance un bien commun.
  4. Repenser le progrès.
  5. proposer et incuber de nouvelles propositions.
Parmi les questions discutées au sein des 47 séminaires et ateliers :
  1. l’environnement et la santé
  2. L’aménagement du territoire
  3. le développement dans les pays du sud
  4. l’économie marchande et l’innovation sociale
  5. l’éducation au numérique
  6. les arts, l’histoire et le patrimoine
  7. les sciences et les techniques
  8. Bio diversité et vieillissement, la révolution de la longévité
  9. ………………….;
Les assises ce sont : 800 participants dont 50% d’universitaires enseignants et chercheurs, 50% membres de la société civile associations et fondations, des collectivités locales municipalités et départementales, entreprises privées et publiques.
Plus de 50 partenaires et sponsors. A parité égale université et société, femmes et hommes, régions, plusieurs pays. 36 panels et sessions débats, près de 200 intervenants sur 6 axes et thématiques. Plus de 200 intervenants ont animé les tribunes de discussion.
Le progrès est une construction démocratique, la montée en puissance des compétences au sein de la société civile, une gouvernance pour des territoires intelligents.

Un grand succès inattendu et une réponse massive des invités.

Téléchargez le  Programme des assises 3 au 5 juillet 2017

Pour plus d’informations, visitez le site web