Association Santé sidi el houari

Une école de la citoyenneté

Le 2ème Colloque sur « Les Métiers Traditionnels du Bâti et le Développement local »

Article par sdh dans Actualité

L’association Santé Sidi El Houari, la chambre des artisans et des métiers d’Oran en partenariat avec L’Université des Sciences et de la Technologie d’Oran « Mohamed Boudiaf » (USTO), ont organisé à Oran les 04 et 05 mars 2015 au Centre National de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC) Le 2ème Colloque sur « Les Métiers Traditionnels du Bâti et le Développement local ».

Thème central du colloque :

Présenter des expériences concrètes et réussies de réhabilitation du patrimoine architectural grâce à la synergie des savoirs, savoirs faire, des métiers, matériaux et outils traditionnels.

La Problématique du colloque :

  • La réhabilitation du patrimoine architectural et des monuments historiques sont au centre de l’attention des pouvoirs publics qui consentent des efforts importants pour sa réhabilitation. En ce sens, de vastes programmes initiés par l’état, concernent les immeubles, les places publiques et les monuments, joyaux de nos centres historiques.
  • Différents opérateurs économiques, universitaires et associatifs émergent dans ce champ essentiel au développement local. Cependant, la rareté, voire la disparition des métiers traditionnels du bâti menacent la réussite de tels programmes. Les artisans ainsi que les outils spécifiques et matériaux sont rares, la formation professionnelle problématique !
  • Ce colloque est une tribune d’expression, une contribution au rapprochement des acteurs du patrimoine, le monde universitaire, l’entreprise, les artisans, les formateurs, la société civile, les pouvoirs publics et le Système de Production Local (SPL) et la Chambre de l’Artisanat et des Métiers d’Oran (CAM).

Les Objectifs du colloque :

  • Réfléchir pour mieux promouvoir le patrimoine architectural national et local et les défis qui s’imposent à nous pour sa préservation et sa valorisation.
  • Rapprocher les acteurs du patrimoine : pouvoirs publics, université, artisans, entreprises et société civile.
  • Rendre plus visible le Système de Production Local (SPL) pour encourager les artisans, les métiers traditionnels et leur contribution au développement local.

Les axes de réflexion du colloque :

  • Donner plus de visibilité aux efforts de la CAM et du SPL pour faire la promotion des métiers traditionnels du bâti et, à travers eux, au magnifique patrimoine architectural.
  • Mettre en valeur les expériences de préservation du patrimoine menées par des artisans, institutions publiques et privés, entreprises, écoles associatives sous le regard du monde universitaire.
  • Exposer des expériences réalisées et des pistes nouvelles de ce secteur dont l’avenir culturel, social et économique est porteur de développement local.
  • Mettre en évidence l’importance de l’implication des artisans, du SPL et des écoles de formation comme acteurs essentiels et incontournables.

Les thématiques qui ont été traitées pendant le colloque :

  1. Etat de la formation universitaire et professionnelle sur la réhabilitation du patrimoine.
  2. L’expérience de l’école chantier de SDH et des chantiers écoles d’Oran.
  3. Le rôle du SPL dans l’accompagnement et la mise à niveau des artisans.

Les communicants :

  • Architectes
  • Faculté d’architecture
  • Ecole chantier
  • Formation professionnelle
  • Chambre de l’artisanat et des métiers (CAM)
  • Système de production local (SPL)
  • Direction de l’Emploi
  • Entreprise de réhabilitation.

Le programme du colloque :

  • Mercredi 04 mars 2015 :

Visite des chantiers de réhabilitation des sites historiques et des immeubles d’Oran.

  • Jeudi 05 mars 2015 :

Matinée :

Ouverture du colloque

Communications en plénière

Débat

Déjeuner.

Après-midi :

Travaux d’ateliers (3)

Restitution des travaux d’ateliers

Débat

Validation des recommandations

Clôture du colloque.

Mercredi 04 mars 2015 :

Visite des chantiers de réhabilitation d’Oran :

Le matin, une visite pédagogique des immeubles réhabilités du boulevard de la Soummam et de la rue Khemisti, a eu lieu suivie par les communicants, les professeurs de la faculté d’architecture et des étudiants en master 2 patrimoine.

L’après midi,  suite de la visite pédagogique par la visite de l’école-chantier de l’association Santé Sidi El Houari, du mausolée réhabilité de l’Imam Sidi El Houari, de la Basilique de Santé Cruz en cours de réhabilitation et du mausolée de Sidi Abdelkader El Djillani sur le mont du Murdjadjo.

Jeudi 05 mars 2015 :

Le matin en séance plénière :

9h30 : Ouverture du colloque par Mme la Ministre déléguée à l’artisanat et Mr le Wali de la wilaya d’Oran en présence d’une délégation du ministère de la culture et de l’UAP du programme Patrimoine UE/ministère de la culture, du monde de l’artisanat et associatif et de différents responsables de la wilaya.

Cérémonie officielle de Signature d’une convention multipartite pour la formation et le suivi des artisans et apprentis (100) dans le domaine des métiers traditionnels du bâti par l’école-chantier de SDH

Les expériences suivantes ont été présentées en plénière devant un public de 200 personnes composé d’enseignants et étudiants en architecture, d’artisans et apprentis de la réhabilitation, gestionnaires et responsables publiques et privés des entreprises de réhabilitation :

  • Expérience de l’école chantier de SDH par Mr Benammar Abdelkrim architecte enseignant (USTO) et Mr Belmaloufi Haouès directeur de école chantier (SDH).
  • Expérience de la réhabilitation du Mausolée « Imam El Houari » par Mr Bencherif Abdallah architecte enseignant (USTO).
  • Expérience de la restauration de la basilique Notre-Dame de Santa Cruz par Mr Philippe Souyris (entreprise GIRARD).
  • Réhabilitation de l’image des Architectures de Terre par Mr Alaeddine BELOUAAR architecte magistrant à CAPTERRE de Timimoune.
  • Expérience de la reconversion des anciennes halles d’El Harrach par Mr Kassab Nacereddine, architecte enseignant à l’EPAU d’Alger.
  • Expérience de l’aéroport d’Alger par l’architecte de la CAM d’Alger.

L’après midi, en ateliers :

  • La formation universitaire et professionnelle dans la réhabilitation du patrimoine.
  • Les chantiers école et l’apprentissage.
  • Le rôle du Systéme de Production Local dans l’accompagnement, l’insertion et la mise à niveau des artisans.
  • Restitution des travaux d’atelier.
  • Débats.
  • Validation des recommandations du colloque qui seront publiés bientot.
  • Clôture officielle du colloque.

En marge du colloque, de 12h à 13h, la délégation dirigée par Mme Aicha Tagabou, ministre déléguée à l’artisanat, le Wali d’Oran, le président de l’APW a effectué une visite à l’école chantier de SDH où elle a visité les ateliers de formation et échangé avec les stagiaires de l’école et les bénévoles de SDH.