Association Santé sidi el houari

Une école de la citoyenneté

L’atelier menuiserie et charpente en bois à l’école chantier SDH, 15 ans déjà!

Article par sdh dans Actualité

L’association Santé Sidi El Houari a créé l’atelier de formation menuiserie et charpente en bois en 2005, avec une capacité de 10 à 12 stagiaires par session de formation. En 2011 l’école chantier SDH a été agréée par la formation professionnelle.
Les stagiaires commencent leur formation par une semaine d’immersion en tronc commun avant d’être orientés vers la spécialité de leur choix et aussi en fonction du rapport d’orientation de l’équipe pédagogique.

Au cours de leur formation en menuiserie et charpente en bois, l’historique du métier est abordé en premier, avant de prendre connaissance des outils et les machines disponibles à l’atelier. Par exemple les premiers gestes professionnels sont le traçage : les équerres, le sciage : les diverses scies, le tranchage : les rabots, serrage : les étaux ou encore la finition avec les racloirs.
La connaissance des différents types de bois est une autre étape importante pour leur apprentissage avant de passer à l’application: Traçage, découpage, assemblage à chaux et à froid.
Chaque stagiaire, participe à la réalisation d’un projet de fin d’étude tel que portes, des fenêtres, armoires.

Brève histoire du métier :
Depuis l’antiquité, et notamment en Égypte où l’on a fondé les bases et codifié les assemblages du bois, le constructeur de charpentes, de portes ou encore de mobilier est désigné sous un terme unique : le charpentier. On distingue entre le charpentier de grand ouvrage (pour la charpente) et le charpentier de petit ouvrage (pour les bancs et les coffres).
On spécialisera par la suite les emplois par les œuvres produites. Au XIIIeme siècle, au Moyen Âge, le menuisier fait référence, en général à la fabrication de meubles et ouvrages divers en bois servant à l’agencement et la décoration des bâtiments :

• Le menuisier en bâtiment pour la réalisation des ouvrages menuisés du bâtiment comme les cadres et boiseries.
• Le menuisier en ébène pour le travail du placage d’ébène pour la construction de meubles (qui donnera ensuite le terme ébéniste).
• Le menuisier en meubles pour la spécialité de la fabrication des meubles par opposition au menuisier en bâtiment.
• Le menuisier en sièges pour la fabrication des sièges comme les chaises, les fauteuils.
• Le menuisier en voitures pour la spécialité de fabrication des voitures (calèche, diable).

Depuis 15 ans, l’association Santé Sidi El Houari SDH, grâce à l’atelier menuiserie et charpente l’école chantier SDH a participé à la Réhabilitation de son siège en remplaçant de nombreuses pièces en bois pillé au sein de l’ex hôpital du campement militaire construit en 1838 :

• Fabrication de toutes les portes et les fenêtres.
• Fabrication de 500 M2 de parquet.
• Restauration de 450 M2 de parquet.
• La réalisation et l’installation de la porte d’entrée centrale de son siège.
• Fabrication de décors pour le film « WAHRANI » (Réalisation de Lyes Salem) et de la pièce théâtrale « La Roux » avec Yabedri .
• Fabrication d’une patinoire professionnelle du théâtre improvisé de l’association Drôle-Madaire.

L’école chantier SDH a formé en menuiserie et charpente en bois depuis 2005 :
• 140 Menuisiers.
• 06 formateurs professionnels en menuiserie
• 110 artisans sur le métier
• Et a initié au métier 300 étudiants et 350 bénévoles lors de stages pratiques

L’association Santé Sidi El Haouri bénéficie du projet  »Forsa, l’apprentissage professionnel école de la deuxième chance  » financé par l’Algérie et l’union européenne dans le cadre du programme d’appui à l’adéquation formation emploi qualification AFEQ.