Association Santé sidi el houari

Une école de la citoyenneté

Foire 2013

Foire 2013« La 1ere  Foire aux Métiers Traditionnels du Bâti »

La 1ère foire aux métiers traditionnels du bâti a ouvert ses portes le 08 juin 2013 sur la place mythique de La République à Sidi El Houari. Plus de 20 stands ont été dressés la veille par les services de l’APC d’Oran, coorganisatrice de l’événement. Des artisans de Sétif, Alger, Mostaganem, Timimoune, ont eu l’amabilité de répondre à l’invitation, les classes de SDH ont aussi érigé leurs ateliers au centre de la place.

Dès 10h du matin, des sons inhabituels pour cet endroit, ont commencé à résonner. Ce sont ceux des marteaux sur les enclumes des forgerons, des bols sur la roche de calcaire des tailleurs de pierre, de la scie sur le bois des charpentiers, plus discrets ceux des maçons de la terre et du sable. Un vrai délice ce récital très original ! Les ouvrages tels que les colonnes torsadées en tuffeau, les pieds de lavabos sous forme de sabots de cheval, les montants métalliques de balcons d’immeuble ont ravi les visiteurs et nous en passons!

Les enfants et les adolescents, déjà en vacances anticipées, se sont essayés à la manipulation des outils de la forge, de la maçonnerie et de la menuiserie. Quelle joie pour leurs parents de voir leurs enfants initier à des métiers plusieurs fois centenaires qui ont été présidé à l’édification des immeubles du centre-ville d’Oran et de Sidi El Houari !

De nombreuses associations partenaires ont répondu à l’invitation de SDH, telles Smile, Les Nomades Algériens, Phénicia et la fondation Djanatu El Arif ont montré leurs plus beaux atours, exposition, projections, objets du patrimoine. Nous avons pu admirer une très belle calèche d’époque, une charrue, des ruches traditionnelles. Les artisans ont aussi enrichi la foire montrant avec fierté leurs œuvres, travaux sur verre, céramique, bois, cuir, pierre et autres matériaux anciens. Retour sur le passé patrimonial, culturel et traditionnel. Plusieurs facettes de l’identité algérienne ont refait surface à travers cet événement.

Les enfants se sont approprié l’espace avec Dora et ses compagnons, énormes mascottes dansantes et chantantes, les contes, le chant et la danse, les clowns et les jeux éducatifs. Maquillages et déguisements ont été aussi au rendez-vous ! Genres et styles divers tels que hip hop, capoeira, wahrani se sont croisés sur la place de la République qui n’a pas connu cette ambiance populaire depuis plusieurs décennies.

Les entreprises de la réhabilitation du bâti ancien (SYMETRA, Murazzelli) ont honoré la foire et SDH en présentant leurs projets et leur démarche d’intervention.

L’événement a été marqué par la visite du Wali de la wilaya d’Oran accompagné du président de l’Assemblée de wilaya d’Oran, du maire d’Oran et de nombreux élus d’Oran. Après avoir coupé le ruban et effectué une visite de tous les stands, Monsieur le Wali a félicité les organisateurs et « déclaré la foire ouverte ». Mr Gaétan Pellan, directeur de l’Institut Français d’Oran a aussi marqué de sa présence cette cérémonie d’ouverture ainsi qu’un chargé de mission des Services culturels de l’Ambassade de France à Alger. Cette 1ère journée a vu plus de 1000 visiteurs (enfants, jeunes et moins jeunes, méres, familles, artistes, responsables locaux) déambuler sur la place de la République au cours de cette fête populaire.

Communiqué de presse